jeudi, novembre 30, 2006

Quand les faux amis nous opposent….

Les mots identiques n’ont pas toujours une signification…..
identique.

Combien de fois voyons-nous « the liberal senator from X » traduit « le sénateur libéral de l’état X » ?

Politiquement parlant, ‘libéral’ en France signifie de droite, favorable à une structure économique capitaliste et fiscalement conservatrice, profil de quelqu’un que l’on verrait plus facilement siéger au MEDEF qu’au comité de direction d’ATTAC.

Aux Etats-Unis, c’est l’inverse. « Liberal » est un adjectif que l’on voit accolé aux démocrates traditionnels et tout particulièrement ceux qui prônent engager les sous de l’Etat au profit des plus démunis.

Une discussion de politique contemporaine entre un Français et un Américain qui ne connaîtraient pas ces pièges pourrait devenir très vite… chaude.

Un autre mot piège de la langue parlée, vivante, que j’affectionne et qui, pour le coup, n’a rien de politique, est « spécial » et son homonyme « special ». « He/she is a really special human being » complimente un être qui est, en tout état de cause, probablement généreux, chaleureux et altruiste. Traduit littéralement en français « il/elle est quelqu’un de spécial » signifie étrange, curieux, peut-être même franchement bizarre, un être qui pourrait avoir sa place à Sainte-Anne (hôpital psychiatrique parisien) !

Plus sérieusement, quand une entreprise annonce que « les bénéfices [de la vente de produit X] seront reversées à telle ou telle bonne cause » et que la traduction déclare « the proceeds will be donated », l’entreprise en question est-elle consciente de cette soudaine majoration ? En effets, « proceeds » signifie produit ou recette et non pas bénéfices.

A bientôt,

Lokahi & Quill

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home